Comment protéger des lambris en bois avec Rubio

Ces dernières semaines, nous avons beaucoup évoqué la protection de vos bois extérieurs, mais qu’en est-il du traitement d’un bois intérieur ? Dans cet article qui inaugure une nouvelle série, découvrez comment protéger au mieux les lambris en bois de votre maison.

Pensez au traitement de votre bois intérieur et de vos lambris en bois avant qu’il ne soit trop tard

Avant toute chose, que risquent vos lambris en bois ? La menace est multiple.

Ennemi n°1 : l’humidité

Et oui ! On pourrait penser que les bois en intérieur ne craignent pas l’humidité comme ils sont protégés des intempéries, mais détrompez-vous. Si vos lambris en bois se situent dans votre salle de bain, vous devez déjà vous douter du problème que pose l’eau, mais méfiez-vous aussi des lambris en bois dans la cuisine. De même, une pièce non chauffée comme une cave peut avoir un impact non négligeable.

Ennemi n°2 : le soleil

Cas plus rare mais qu’il convient de souligner : le soleil et plus précisément les UV peuvent décolorer le bois, même à l’intérieur. Si vous avez des lambris en bois régulièrement exposés à la lumière du soleil, ceux-ci pourraient par exemple présenter des différences de teintes.

Ennemi n°3 : les insectes xylophages

Vous avez déjà vu des poutres parsemées de petits trous, ou découvert un peu de sciure au sol ? C’est l'œuvre d’insectes xylophages comme les termites ou les capricornes des maisons. Grands amateurs de bois, ils peuvent aussi s’en prendre aux lambris ou tout autre bois intérieur. Mieux vaut alors prévenir que guérir...

Ennemi n°4 : les champignons

Les champignons peuvent également poser problème s’ils s’installent dans les bois en intérieur comme les lambris en bois, les poutres, etc.

Ennemi n°5 : taches et dégradations diverses

Nous ne sommes pas parfait : une éclaboussure de nourriture ou de vin, un coup maladroit, un meuble repoussé un peu brutalement… Les taches et les dégradations arrivent rapidement pour tout type de bois intérieur, et tout particulièrement ceux de nos murs comme notre cher lambris en bois.

Après avoir énuméré ces (trop) nombreux ennemis, voyons à présent comment bien protéger nos lambris en bois.

Le meilleur traitement préventif pour bois intérieur : comment protéger vos lambris en bois durablement

Préparer bien le bois avant de passer au traitement

Notre traitement conseillé doit s’appliquer sur bois brut, propre et sain, exempt d’autres finitions. Vous allez donc devoir commencer par poncer la surface de vos lambris en bois. Dépoussiérez ensuite les lambris avec un préparateur pour le bois intérieur comme le RMC Préparateur Intérieur. Cette étape est obligatoire afin d’avoir la meilleure protection possible. Laissez bien sécher avant de passer au traitement.

Quel traitement bois intérieur choisir pour vos lambris ?

Ici, deux options s’offrent à vous : Rubio Oil Plus 2C et Rubio Easy Déco. Tout dépend de l’effet désiré et de l’essence de vos lambris. Pour l’exemple, nous prendrons ici Rubio Oil Plus 2C. Pourquoi ? L’huile Rubio Oil Plus 2C protège le bois en profondeur et de manière écologique. Elle est monocouche, facile à poser et consomme peu de produits. Elle renforce par ailleurs le bois grâce à son procédé de liaison moléculaire.

NB : vous souhaitez protéger vos bois intérieurs comme extérieurs ? N’hésitez pas à consulter nos conseils pour un traitement du bois durable dans toutes les situations.

Comment appliquer Rubio Oil Plus 2C sur vos lambris en bois ?

Pour appliquer Rubio Oil Plus 2C, commencez par bien remuer l’huile, puis versez-la dans un seau et ajoutez le durcisseur dans les proportions indiquées dans la fiche technique. Remuez à nouveau 1 à 2 minutes.

Vous pourrez alors appliquer Rubio Oil Plus 2C directement sur vos lambris à l’aide d’une éponge. Laissez agir quelques minutes, puis essuyez l’excédent à l’aide d’un chiffon prévu à cet effet. Après essuyage, la zone devrait être sèche au toucher.

Attendez 24 à 36 heures avant de placer des meubles contre vos lambris en bois.

Vos lambris en bois sont déjà abîmés ?

C’est trop tard, vos lambris en bois sont déjà tachés ou dégradés ? Si vos lambris sont sévèrement atteints par l’humidité, des insectes xylophages ou des champignons, vous devrez sans doute procéder à une coupe.

En revanche, s’il s’agit surtout de taches ou de graisse, c’est le moment de découvrir comment nettoyer le bois à l’intérieur comme à l’extérieur avec notre article dédié.

Abonnez-vous à nos pages pour suivre toute notre actualité